Sacré cupidon!

Publié le par Ange

En ce jour de Saint Valentin, réconciliée depuis peu avec mon vieux vélo, j'avais prévu de lui consacrer une partie de la  journée. Il a besoin d'un peu d'attention, il supporte mal les changements de vitesse et a le garde boue qui frotte.

Cependant hier, j'ai pris la décision de partager mon temps aujourd'hui avec la découverte d'autres montures. Début d'après-midi je me dirigeai donc vers Gand espérant faire connaissance avec un scorpion et/ou un geforce (tricycles couchés) qui hantaient mon esprit depuis un moment déjà.

Arrivée chez le vélociste, je lui fait part de mes projets et écoute ses conseils. Il serait plutôt partisan d'un deux roues pour vadrouiller autour du monde et ne vend pas les geforce. Me voilà quand même partie pour quelques allers retours dans la rue au guindon d'un scorpion. Ah, il est beau et confortable c'est certain (mais ne dit-on pas qu'il ne faut pas choisir que pour l'aspect extérieur...). Mon vieux vélo est déjà détrôné.



Mais cupidon n'a pas dit son dernier mot, il a encore 2 flèches à décocher. Me voilà partie pour des essais de "2 roues couchés". D'abord un Azub mini, après un premier contact un peu froid (je sentais chez lui une facheuse envie de m'envoyer voir de plus près à quoi ressemblais le revêtement de la rue), le contact s'établit. Après quelques allers retours, c'est clair, il me plait! Un coup de coeur?



Je ferai encore connaisance avec un autre bent par la suite (mais dont je n'ai pas retenu le petit nom), celui-ci est plus nerveux, je suis moins à l'aise.

Alors pourquoi, parmis ces 3 là, l'azub serait il mon heureux élu?


  • Assise plus haute, me donne une vue plus agréable, permet d’être mieux vu et de ne pas être à hauteur des pots d’échappement
  • Plus étroit que le trike, plus pratique en ville et partout où passent des voitures
  • Beaucoup moins cher que le trike
  • Finalement l’argument de « stabilité » du trike n’est peut-être pas si fondamental
  • Sans doutes quelques arguments irrationnels…


Il est possible que je fixe un rencard un peu plus long (1/2 ou 1 journée) avec chacun avant de faire mon choix.

Publié dans Vélo et matos

Commenter cet article

Annie 02/03/2009 09:45

J'ai bien aimé ce lien St valentin-Cupidon, bien écrit, on en veut encore :-)

gidebo 15/02/2009 23:50

le remy m'ayant devancé sur les questions, je poste juste pour ne rien dire :)

Ange 24/02/2009 22:01


La prochaine fois tu peux essayer de poster pour ne rien écrire


remy 15/02/2009 05:11

[mode capello] on ne dit pas "décrocher une flèche" mais "décocher une flèche" ;-) [/mode capello]

sinon, intéressant cet article. Tu pourrais nous en dire plus sur tes impressions de ces différents vélo (facilité de pilotage, place pour les bagages, comportement, etc ...) ? :p

tu as trouvé l'équilibre du vélo couché équivalent à un vélo debout ? à faible vitesse, ça donne quoi ?

d'autres questions me viendront sans doute en tête ;-)

Ange 24/02/2009 21:52


Merci m'sieur Capello.

Hum mes impressions? Facile? Oui, m'a-t-il semblé. J'ai finalement assez vite réussi à rouler droit et me suis même surprise à n'avoir plus qu'une main sur le guidon alors que ça ne faisait que 5
minutes que je roulais couchée.

Il semble qu'il n'y ait pas moins de place que sur un vélo droit pour les bagages, c'est juste réparti différement... à vérifier.

Mes essais n'ayant encore été que très limités je vous en dirai plus dès que j'aurai fait un essai plus long (peut-être ce weekend s'il fait beau.... enfin plutôt s'il ne fait pas très mauvais, ne
soyons pas trop exigents).