Le choix est fait!

Publié le par Ange

Je suis retournée hier à Gand, chez le vélociste, afin d'essayer plus longuement le(s) vélo(s) et de commander.

En arrivant, une seule certitude, ma future monture aurait 2 roues, pas plus, pas moins. La question de la taille de celles-ci se posaient. Il semble que j'aie bel et bien les jambes trop courtes pour la conduite d'un vélo couché équipé de 2 roues de 26''. Les modèles avec une roue en 26 et une 20, bien que régulièrement utilisés par des tourdumondistes, furent éliminés en raison de la nécessité d'avoir du matériel de rechange (pneu, chambre à air et rayons) pour ces deux tailles de roues. Je m'orientai donc vers modèle avec deux roues de 20''.

Quoi de plus logique dans ce cas que d'essayer plus longuement celui qui m'avait déjà plû lors de mes cours essais il y a 15 jours? Je m'élançai donc au guidon de l'Azub mini pour une ballade le long de l'Escaut.  D'emblée je suis assez à l'aise sur le vélo, les premiers km se passent très bien. Le confort est impeccable, la position idéale pour observer le paysage.

Au bout d'une petite heure, je teste "la chute". Un coureur cycliste arrive à ma hauteur, je ne l'avais pas entendu, il crie fortement tout près de moi pour signaler sa présence, mon réflexe est de faire un (trop grand) écart pour le laisser passer, la roue avant mord dans l'herbe sur le côté du chemin, côté Escaut. Le mouvement que je fais pour ramener le vélo dans le droit chemin doit être trop brusque, je perds le contrôle du véhicule et me retrouve affalée sur le goudron. Croyez-vous qu'il aurait au moins demandé si ça allait? que nenni! Il a continué son chemin comme si de rien n'était.
Verdict de l'essai de chute: on ne tombe pas de trop haut, et on roule sur le côté, pas de passages au dessus du guidon à craindre et normalement pas de chutes impressionantes me semble-t-il. Je m'en sors avec une jolie égratignure à la paume de la main qui m'a sans doute servi pour me réceptionner. Le vélo n'a rien, vaut mieux, il faut du solide pour pareil voyage.

Après 3h de ballade, je suis de retour au magasin, convaincue par le vélo. Malgré le manque de sport ces derniers mois j'ai pu rouler à un rythme correct, pas de douleurs musculaires ni d'essouflement.... je peux donc faire plus en "me donnant" mais là c'était pas le but. Aucune douleur "due au vélo" non plus contrairement à ce que l'on peut subir sur un vélo droit (douleurs aux fesses, dos et, en ce qui me concerne, poignets et coudes). Aucune sensation de "lutte" contre le vent non plus. C'est donc décidé, un Azub Mini m'accompagnera en voyage!

 

Je passe donc commande du mien, en choisissant un paquet d'option: porte-bagage, appuie-tête, suspension avant, frein à disque, compteur, rétroviseur... Le frein à disque et la suspension avant semblent fortement indiquée pour les vélos 20 équipés de roues 20'', peut-être pas en Belgique ou l'état général des routes est bon et les fortes et longues pentes plutôt rares, mais bien dans le cadre d'un tour du monde...

Au moment de partir, le vendeur me rattrappe et me dit "on a oublié quelquechose". Effectivement je n'avais pas choisi la couleur. J'aurais aimé un bleu marine ou un beau beige... mais ça ne faisait pas partie des possibilités. Après hésitation entre le noir et le rouge, c'est le noir qui l'a emporté.

Une question subsiste quand à l'équipement du vélo. Je peux y réfléchir jusqu'au moment de sa livraison au magasin. Il s'agit de savoir si je vais l'équiper d'une dynamo SON dans le moyeu. L'idée serait de m'en servir pour alimenter une batterie qui pourrait ensuite alimenter les batteries de mes divers appareils électroniques. Juste pour l'éclairage celà ne vaudrait pas la peine, je compte rouler de préférence de jour. (Si des cyclos passent dans le coin je veux bien leurs avis sur la question: Dynamo, panneau solaire, ou uniquement une batterie que l'on recharge sur l'électricité lors d'un passage en guest house, sachant que je compte camper lorsque c'est possible et que j'aurai un notebook et peut-être un gps).

Il me faut maintenant patienter, le délai de livraison étant de 4 à 6 semaines.

Publié dans Vélo et matos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gidebo 17/05/2009 23:45

à quand un p'tit article sur ton nouveau compagnon ? ;)

Guillaume 14/05/2009 17:00

Salut
ton projet est bien lancé. La prépa c'est déja une partie du voyage. Voici un petit lien concernant la dynamo et l'utilisation de l'énergie en voyage. C'est un couple qui fait un tour du monde en vélo couché : http://globicyclette.free.fr/
Le vélo couché c'est un super choix; j'ai déja pratiqué et je rêve de m'en acheter un !
On voit les choses différement avec ce type de vélo
Bonne continuation

julianaa 04/04/2009 17:05

J'aime bien ton projet... J'ai parfois l'impression de me retrouver dans ce que tu écris... Juste pour te dire que j'ai fait le voyage europe - amérique latine (oú je suis actuellement, Pérou d'ailleurs, c'est drôle) en cargo... Et que c'est bien fun comme expérience (voir même carrément génial...) Quelques infos sur mon blog si tu veux http://juyanita.uniterre.com (1ers articles). Bon courage pour la suite de ton projet.

Michel Neyrinck 18/03/2009 22:02

Chère Ange
J'habite Tervuren, roule également en vélo couché ( d'abord mistral SL USS, et maintenant Seiran ) et ton projet m'intéresse.Si cela ne t'embête pas j'aimerais échanger quelques idées
J'ai déjà un post concernant le Maroc et Cuba sur VF
Michel

gidebo 02/03/2009 10:50

ca commence à sentir bon le départ pour une belle aventure...c'est vrai que ca a l'air vraiment bien le vélo couché, ca en serait presque tentant :D
(mais chuuuut, faut pas le répéter, mon vélo va me faire la gueule sinon...et puis je l'aime trop pour lui faire des infidélités, on a vécu tant de choses ensemble)
sinon, toujours bon de tester la chute, tu aurais quand même pu remercier le gentil cycliste qui t'a permis cela :D

Ange 02/03/2009 11:07


Tu dis ça parce que tu n'as pas eu l'occasion d'essayer un vélo couché, sinon ta fidélité serait mise à rude épreuve, crois-moi.

Il a filé trop vite pour que j'aie le temps de le remercier...