Il est arrivé!

Publié le par Ange

(photos à venir...)

Je l'attendais depuis de nombreuses semaines... il y a une grosse semaine ça y est, il est enfin arrivé à Gand, flambant neuf, n'attendant que mes premiers coups de pédales.

Vendredi j'ai enfin pu aller le chercher, il m'attendait fièrement installé dans le magasin, avec, semble-t-il, une folle envie de découvrir d'autres horizons. On devrait bien s'entendre!

J'ai eu, à prêter, un vélo du magasin (celui sur lequel j'avais fait mes essais) durant les dernières semaines, étant donné que le délai de livraison indiqué avait été dépassé. Ayant un emploi du temps fort chargé, je n'ai pas eu l'occasion de faire des tas de ballades mais j'ai quand même engrangé quelques 300km... et quelques chutes. La raison de ces multiples chutes ne semble pas être un vélo particulièrement instable mais plutôt une conductrice trop confiante (qui lit la carte en roulant dès sa 2ème utilisation du vélo, qui aborde une grosse ornière parallèlement....).  J'ai pu, sans tomber ni mettre pied à terre, prendre des chemins que je redoutais déjà avec mon vélo "classique".

 

Je n'étais cependant pas encore tout à fait satisfaite de ce vélo en prêt. Il avait moins de vitesses que le mien... et surtout un dérailleur avant qu'on n'a pas réussi à régler correctement (avec des plateaux auxquels il manquait des dents), des frottements inexpliqués, un frein qui ne "revenait" pas(bon j'avoue, je n'y connais encore rien en mécanique.... s'il y a des volontaires pour m'enseigner tout ce qu'il faut savoir pour être totalement autonome...)... bref, un vélo qui a vécu, qui a probablement subit les chutes d'un paquet de débutants.
Et puis surtout ce n'était pas MON vélo!

Samedi, c'était décidé, j'allais aller faire un tour à vélo. Au matin, j'ai préparé les chaussure pour calles automatiques (il fallait y fixer les calles), huilé et graissé tout ce qu'il faut sur le vélo (enfin tout ce que je pensais qu'il fallait... parce que ma maigre expérience ne m'assure pas de ne rien avoir oublié), réglé mes nouvelles sacoches étanches pour qu'elles s'adaptent bien au porte bagage (seul hic de mon vélo... il n'a pas été livré avec le bon porte bagage, je suis donc limitée en ce moment à une seule paire de sacoche alors que j'aurais vraiment aimé pouvoir en mettre deux la semaine prochaine car je fais une semaine de cyclo-randonnée en Belgique).

Ce n'est finalement que fin de matinée que je m'élance au guidon de ma nouvelle monture. Fixer et enlever les chaussures automatiques ne se fait au départ pas automatiquement! Une fois le principe compris, il s'agit de le mettre en oeuvre, je ne commence les essais des cales qu'une fois dans la campagne (les pédales ont un côté normal qui permet de pédaler sans utiliser les cales). Le premier décrochage ne se fait pas sans difficulté  (mais sans chute!), je finis par réussir à décrocher le pied droit... mais pas le gauche. Heureusement poser un seul pie suffit pour maintenir l'équilibre de l'engin à l'arrêt. Je finis par retirer mon pied gauche de la chaussure, seule solution. Le problème venait du fait que je n'avais pas assez serré les vis de la cale, celle-ci bougeait donc avec la chaussure, ce qui ne permettait pas le décrochement (qui se fait normalement en écartant le talon).

Au bout de quelques essais d'accrochage-décrochage, c'est bon, les chaussures automatiques sont adoptées et le décrochage en urgence m'est possible (sans chute).

J'ai fait une cinquantaine de kilomètres (52 selon mon gps de rando qui me sert aussi de compteur) par un temps superbe. J'ai pris le ravel jusqu'à Hoegarden, ensuite j'ai pousuivi un peu poursuivi sur une "véloroute" flamande avant de me rendre compte que je n'étais qu'à 10 km de Mélin (classé parmis les "plus beaux villages de wallonie"), j'ai donc demandé au GPS de me montrer le chemin jusque là... sans penser à lui demander d'éviter les routes non pavées. Il semble qu'il apprécie particulièrement les chemins de terres au mileu des champs, de préférence avec belles ornières de tracteur et en terrain valloné, il aime aussi les graviers, l'herbe... inutile de vous dire que ma moyenne horaire en a pris un sacré coup (mais bon je roule pas pour le chrono), par contre j'ai eu l'occasion d'avoir la campagne pour moi toute seule! 
De Mélin je suis revenue à la maison, en cochant cette fois l'option permettant d'éviter les routes non pavées. Je suis enchantée de la ballade, le vélo roule bien,  le confort est au rendez-vous,... et en plus il semble avoir peur de la chute, je n'ai pas volé à terre cette fois.

La suite du programme, c'est une balade d'environ une semaine en Belgique, avec pour fil conducteur les villages classés "plus beaux villages de wallonie" (www.beauxvillages.be). Le départ se fera probablement dimanche et le retour le samedi qui suit. J'espère avoir reçu d'ici là mon porte bagage "double" mais je me fais peu d'espoir à ce sujet. Le nombre de villages que je verrai n'est pas déterminé, ni le nombre de kilomètres, j'aviserai au jour le jour. L'idée est de commencer par me rendre à Clermont et d'ensuite descendre vers le Sud en passant par les autres villages de la province de Liège puis ceux du Luxembourg avant de revenir en Namurois.

Publié dans Vélo et matos

Commenter cet article

remy 02/06/2009 10:01

des photos ! des photos !

te voila bien equipee pour aller cyclotrotter autour du monde ! Bon periple en Wallonie, meme si j'arrive un peu tard :P

remy 02/06/2009 09:59

des photos ! des photos !

te voila bien equipee pour aller cyclotrotter autour du monde ! Bon periple en Wallonie, meme si j'arrive un peu tard :P

Annie 26/05/2009 21:47

J'avais un peu l'impression de découvrir avec toi cette belle campagne !!
Je t'embrasse :-))

Fellin 26/05/2009 18:30

Bienvenue a Clermont.Dans le même coin il y a Limbourg ville médiévale .
Pierre

gidebo 26/05/2009 00:38

bien sympa comme première sortie avec ton nouveau meilleur ami, vous avez l'air de bien vous entendre, et qqch me dit que votre relation ira de mieux en mieux au fil des kilomètres :)