On prend de la vitesse!

Publié le par Ange

Nous sommes finalement restés un jour de plus que prévu à Novi Sad, on était encore trop fatigués hier pour redémarrer (surtout moi). Je voulais enfin récupérer de cette fatigue que je trainais depuis la fin du boulot.

Vendredi matin a été consacré à une petite lessive, un passage sur internet et quelques autres formalités. A midi j'ai eu le tord de manger encore un burek suivi d'une glace, après le resto et la glace de la veille c'en était trop pour mon système digestif. L'après-midi nous sommes allés nous ballader dans la forteresse de Petrovaradin qui domine le Danube. Elle ne me parut pas extraordinaire et, digérant mal, je n'ai pas apprécié énormément.

Samedi on a pris une "vraie" journée de repos. Lecture, musique et sieste, on a mis le nez dehors qu'en fin d'après-midi pour aller faire un pti tour, manger et faire les courses. Pour la première fois depuis notre arrivée en Serbie, il fait gris.

Ce matin vers 10h30, nous nous sommes mis en route vers Belgrade. Enfin, je me sentais bien reposée. Nous démarrons la journée sous une légère pluie. Toute la journée ce sera alternance d'averse et de temps sec mais nuageux. Je roule tt la journée avec les vêtements de pluie (mais il ne fait pas très froid, je n'ai qu'un short et un top en dessous).

Nous pensions suivre le tracé de l'eurovéloroute 6 jusqu'à Belgrade et, donc, au vu des 96km à parcourir et de l'heure tardive de notre départ, camper ce soir. Finalement le temps ne nous y encourage pas et nous prenons la route directe, moins jolie et plus encombrée mais qui nous permettra d'arriver à Belgrade au bout de 75km.

 

La route commence par s'élever, de 85m au départ nous monterons à 270m d'altitude pour ensuite redescendre à 15m puis remonter à 120m environ pour la fin de l'étape... Un étape très légèrement vallonée donc... et qui fut notre plus rapide. Notre moyenne du jour est à 18,5 km/h alors que je penais pour faire des moyennes autour de 13km/h les premiers jours! La forme semble bel et bien revenue! ça fait plaisir! Celà nous permettra aussi de faire des étapes de 50km en 1/2 jour et de visiter ensuite alors qu'au début celà nous prenait pas mal de temps (il faut rajouter les pauses et les repas dans le nombre d'heures).

A la périphérie de Belgrade, je vois 1, puis 2, puis 3... finalement une dizaine de chiens qui aboient en courant vers nous. il n'y a pas trop de traffic, je me déporte sur la voie de gauche (opposée au parc où ils sont) et heureusement ils ne viennent pas sur la route. J'en suis quitte pour une petite frayeur.

Je hais les chiens errants! Depuis le début du périple je me suis déjà faite courser quelque fois et n'ai pas encore la bonne réaction qui est, parait-il) de descendre du vélo (en plaçant le vélo entre soi et le chien) et de crier sur l'animal. Je prends peur et pédale le plus vite que je peux. Rémy, qui me suit (à part en côte où il monte devant, à son rythme), s'interpose.

C'est vers 16h que nous sommes arrivés à Belgrade. Nous avions repéré une auberge de jeunesse sur internet mais allant à l'adresse renseignée nous n'avons rien trouvé. Nous avons ensuite cherché le bureau d'informations touristiques... qui est fermé le dimanche! En dernier recours nous nous sommes rués sur le premier cybercafé, en face duquel le vigile refusait que nous laissions les vélos. Rémy y est donc allé pendant que je les gardais. Retournant voir sur la page de l'auberge il a vu qu'on donnait une autre adresse pour l'accueil que celle des chambres, il a aussi pris, par précaution, d'autres adresses. On est retourné voir pour la première mais toujours sans succès.

C'est finalement à 18h, après avoir parcouru 5km dans Belgrade, parfois en roulant, parfois en poussant nos vélos bien chargés, que nous sommes arrivés à l'auberge d'où j'écris cet article.

 

On y est bien, le wi-fi et la laverie sont inclus, on aura tout notre linge propre pour redémarrer dans 2-3 jours. A Novi Sad nous n'avions lavé que de quoi tenir jusqu'ici.

 

Demain nous allons visiter un peu et peut-être encore mardi. Ensuite nous nous remettrons en route.

Publié dans Hongrie et Serbie 2009

Commenter cet article

papounet 12/10/2009 12:31


ah ces chiens!!Rémy était comme toi au début de son périple en asie mais aprés avoir testé le "hurlement primaire" il s'en est beaucoup mieux sorti.Courage et bises à vous deux


gidebo 12/10/2009 10:43


Le rythme semble revenu, tant mieux. Remy, je pense que tu peux démarrer le principe du "jamais moins de km que la veille" :D


Annie 12/10/2009 09:26


Wahh, ça fait plaisir de vous voir en photos !
Meuh ça alors, y'a pas tout le monde en vélo couché ??
Je vous envoie de bonnes ondes, remplies de force digestive pour Ang' et d'énergie anti-chiens-errant pour Rémy :-))
BisousXXL